À gauche de ce site : billets de blog. À droite, toujours visible : menu du site ainsi qu"images-liens. Prophètes, messages présentés. Bonne rencontre avec le Ciel, que le Seigneur vous guide

Articles tagués ‘refuges’

L’importance des refuges, est-ce que vous le ressentez en vous maintenant?

Mot de Sylvie : Bonjour à tous, voici un superbe enseignement du Ciel qui pourra vous éclairer et rassurer sur la question des refuges, bonne rencontre avec le Ciel !!!

Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu par son instrument,

la Fille du Oui à Jésus

Paroles de Dieu antérieurs en audios, vidéos et ou textes que j’ai réunit à ce lien :

Paroles du Ciel par La Fille du Oui à Jésus !!!

Pour écouter en même temps, clic sur ce lien :

Du 14 octobre 2011, puis choisir cette date, ensuite choisir Ouvrir ou Enregistrer, puis une fois le court téléchargement fait, on clic encore sur Ouvrir, et il part avec votre lecteur par défaut, il est traduit simultanément en anglais et dure 20,30 minutes

L’importance des refuges, est-ce que vous le ressentez en vous maintenant?

 

2011-10-14 – Temps d’abandon

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Faisons notre signe de la croix. Nous allons vivre la très Grande Purification de la chair. L’importance des refuges, est-ce que vous le ressentez en vous maintenant? Fallait-il que le Seigneur commence par nous parler de notre refuge intérieur pour qu’on puisse comprendre la miséricorde? Il le fallait. Il fallait que nous soyons dans notre refuge intérieur pour qu’on puisse comprendre l’importance de ce que nous sommes en train de vivre : la miséricorde.

Dieu, qu’est-ce qu’il a dit l’année passée, quand il disait – quand on était au refuge béni de Marie : «Je bâtis mon monde d’amour. Ce n’est pas vous, c’est moi qui le bâtis.» Hein? On était en train de démolir. On ne savait plus si on était pour dire : bâtir le refuge béni de Marie ou démolir le refuge béni de Marie! Alors, il a dit : «Je ne regarde pas vos matériels.» Et hier, il a rajouté : «Je ne regarde pas qui vous êtes à l’extérieur, mais ce que vous êtes à l’intérieur.» C’est ce qu’il a dit hier. Ce qui est important, c’est ce que nous sommes à l’intérieur de nous; alors, inutile de mettre des mots dans notre bouche pour l’extérieur, car ces mots nourrissent notre intérieur. Alors, faisons attention comment nous travaillons.

Les refuges, pourquoi les refuges extérieurs? Eh bien, lorsque la très Grande Purification sera accomplie, avec qui nous allons vivre à l’extérieur?

R. Nos frères et sœurs.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Nos frères et nos sœurs qui auront dit non. Jésus a dit que lorsqu’on sortira de la très Grande Purification de la chair, nous serons à l’image de Dieu, à l’image intérieure : et extérieure, physiquement, pas encore, il l’a dit tantôt là. Alors, nous serons purs, à l’image de Dieu. Maintenant, ceux qui auront dit non seront à l’image des démons. C’est ce qu’il nous a dit la semaine passée, je vous le répète. Jésus a dit que ceux qui diront non vont sortir de là et ils seront à la ressemblance des démons. Encore là, il ne parle pas physiquement, il parle de l’intérieur. Alors, nous aurons à vivre avec eux sur la terre, mais nous ne vivrons pas pour eux, nous ne vivrons pas en eux et eux ne vivront pas en nous. Ce sera terminé. Ils ne seront plus en nous, alors qu’en ce moment ils sont en nous, parce que Dieu a dit : «Vous allez porter la croix jusqu’au bout, comme moi, j’ai porté la croix jusqu’au bout : je me suis accompli.» Alors, Jésus nous demande aujourd’hui : «Voulez-vous porter ma Croix?» Il me l’a dit deux fois à la communion. «Dis à mes enfants cette phrase : vous, mes enfants, voulez-vous porter ma Croix?»

R. Oui, Seigneur.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Avec les grâces! C’est une Croix d’amour. Voyez-vous, hein, Jésus a porté la croix de tous les pécheurs, notre croix, la croix de tout le monde; alors, il nous demande de porter cette croix aujourd’hui. Voilà pourquoi Maman Marie nous donne une grâce.

Allons rendre grâce à Maman Marie. Puis, nous allons prendre aujourd’hui, au moment où nous, nous voulons, un moment de silence pour rendre grâce à Dieu. C’est quelque chose de recevoir sa Croix là. C’est une croix remplie de tous nos frères et nos sœurs du monde entier : une Croix d’amour.

Alors, ce temps est important. Il est important ce que nous vivons : l’accomplissement, pour qu’on puisse vivre après la très Grande Purification toujours dans ce bonheur. Nous ne sortirons plus de ce bonheur, mais il faut, là, le vivre. Il faut l’accepter, s’accomplir.

Q. Je pense que j’ai entendu le Seigneur dire que le démon n’existera plus après la Grande Purification de la chair.

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Pour nous autres, il n’existera plus.

Q. Pour les autres?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Oui, oui, pourquoi? Parce qu’ils vont avoir choisi d’être le mal.

Q. Mais dans ce temps-là, on n’aura plus à dire : miséricorde?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Tu vas avoir déjà tout vécu. On parle pour après la très Grande Purification de la chair. Ils auront refusé totalement la Miséricorde. Ils ne voudront plus rien savoir de toi. Déjà, ils ne veulent plus rien savoir de toi, mais toi, est-ce que tu veux tout savoir d’eux? Voilà la miséricorde. Parce que eux sont en moi comme ils sont en toi, comme ils sont en chacun de nous, alors c’est la miséricorde sans cesse : miséricorde.

Maintenant, après la très Grande Purification de la chair, il y aura besoin de refuges. Croyez-vous qu’il y en a qui vont vouloir venir pour bâtir ici, afin que lorsque nous serons élevés de terre certains reviennent pour repeupler la terre? Qu’est-ce qu’on va faire après la très Grande Purification, on va se tourner les doigts? Alors, après la très Grande Purification de la chair, nous travaillerons sans fatigue et nous bâtirons, avec nos frères et nos sœurs, des refuges. Tout ce que nous apprenons, voyez-vous pourquoi le Seigneur avait demandé : «Je veux que vous bâtissiez le refuge de ma Mère»? Il a commencé par son refuge et après, il a continué avec le refuge béni de Marie. C’étaient des leçons qu’on apprenait.

Nous avons vécu des moments d’une telle richesse! Alors, là, parlez-en, parlez-en des moments que nous avons eus ensemble, parce qu’on construit ensemble. Et là, ça va nous apprendre, hein, ça nous apprend continuellement à nous donner. Alors, au moment où nous serons en action encore pour les refuges, bien, on les appelle les refuges, oui, parce qu’il y aura beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de ce que le Seigneur nous a parlé : l’Antéchrist, la puce sera partout, les attaques seront partout, mais nous serons protégés, nous passerons inaperçus. Ils auront la berlue! Comment cela pouvait-il être en ce moment? Impossible. Pourquoi? Parce que nous ne sommes pas purifiés! Alors, nous avons en nous qui? Les enfants du non. Alors, il fallait qu’on passe par la très Grande Purification de la chair pour que eux aient la berlue, pour que eux ne nous voient pas.

Q. Ça, c’est quand on va avoir les trois jours en dedans?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : C’est après, après. Nous aurons de l’ouvrage.

Q. ….. Inaudible.

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : C’est ça, mais oui, hein, Guy? Tes deux yeux, le Seigneur l’a dit : «T’es guéri!» Alors combien de fois le Seigneur a dit : «Vous êtes guéris»? – ‘Ouais, mais je les ai encore!’ – des guérisons, on va tous être guéris. Amen!

Q. Ce matin, on s’est levé très tôt et quand on travaillait là, on ne sentait pas la douleur.

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Est-ce que nous avons vécu ça l’année passée nous autres et l’autre année? (R : Oui.) On était fatigués, hein? Et au souper, déjà là, le souper était quoi, le souper? Un festin! C’était un festin, toujours un festin. Et après le souper, qu’est-ce qu’on faisait?

Tous : On priait le chapelet.

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : On écoutait la Parole de Dieu, la Bible et après – le Seigneur – on partageait la Parole du Seigneur. Oui, on va pouvoir la partager, on va l’entendre, on va comprendre!

Q. Puis, on va le voir?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Si on a à le voir, on le verra. On va le voir là, c’est sûr qu’on va le voir à l’intérieur de nous, au moment de la très Grande Purification de la chair. Mais là, on va tenir notre conversation avec notre Seigneur, il n’aura plus besoin de se lever puis sortir de la pièce.

Q. Il n’y aura plus de paroles inutiles?

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Le Vent de la Pentecôte. Tout est là. Voyez-vous qu’on commence à comprendre? Les p’tites poussières là, il faut les vivre ces p’tites poussières-là. N’oubliez pas qu’il nous a annoncé beaucoup, hein? Alors, nous allons aussi voir des choses qui nous ont été révélées par d’autres messagers.

Q. Si vous ne vous convertissez pas, vous allez avoir le bâton, tu sais. On dit que la main de Dieu va tomber sur nous, et tout ça. Ça fait que les gens attendent le châtiment. Mais là, le Seigneur, c’est par la miséricorde. Dans l’Ancien Testament, on attendait un Dieu qui châtie et il est arrivé un Agneau qui était tout soumis. Là encore, on dit qu’on attend un châtiment, mais le Seigneur dit que non, ce n’est pas pour vous le châtiment, c’est la miséricorde. Le temps de miséricorde est fini? Non, il commence pour nous autres et c’est merveilleux. Il faudrait s’ouvrir à cette nouveauté de comprendre que le Seigneur, c’est un Dieu d’amour, ce n’est pas un Dieu de châtiment.

♪♪♪ Miserere, miséricorde (bis)

Tous : Je vous salue Marie, pleine de grâces….

Présenté par Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Petite chronologie des événements à venir !!!

Bonjour à tous, je met un bout de texte qui fait suite à la comète annoncé l’an passé, dont le canada était visé et que j’avais demandé à publié un résumé que j’avais écrit chez un site très connu. Ce texte contient aussi un peu la chronologie des événements à venir, avec l’instrument du Ciel, la Fille du Oui à Jésus

Voici le bout du message ou un homme questionne sur les poussières de temps que Dieu nous donne encore, mais lui il pense à d’autres poussières, donc, le Seigneur répond aux interrogations de la comète de l’an passé annoncé…  voici la question et la réponse, en date du

2011-10-08 – P.M.  Partie 2 et c’est la dernière question de la rencontre

 

Q. Le Seigneur, en fin de semaine, nous a parlé. Il y en a qui disent la comète, qu’il y aura quelques poussières… j’aimerais savoir ce que le Seigneur veut nous dire par cela.

R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Non, ce ne sera pas la poussière de la comète. Combien de personnes ouvrent leurs oreilles pour entendre parler de la comète? À travers moi, le Seigneur a parlé d’une masse, oui, c’est vrai, l’année passée, il me l’a même montrée, et croyez-moi qu’elle est grosse et immense et elle approche par une très grande vitesse. Et ce qu’elle traîne avec elle, c’est ce qui va frapper la terre.

Mais ce n’est pas là que nous allons le vivre. Nous aurons à vivre la très Grande Purification de la chair avant. Ne mettez pas, hein, la charrue avant les bœufs, qu’on dit! Laissons à Dieu ce qui est à Dieu. Oui, il nous a parlé de cette masse qui viendrait frapper la terre, mais il a dit quoi? «Priez, priez, priez». Et à Noël, qu’est-ce qu’il nous a annoncé? Oui, que le passage de la comète avait été dévié. Eh bien, voilà qu’il écoute nos prières! Oui, le Ciel écoute nos prières et Maman Marie nous demande sacrifices, pénitence, prières, les commandements, oh! la messe, la messe! Dans les commandements, il y a la confession. Il faut suivre les lois de Dieu.


Dieu nous demande de vivre l’Évangile, pas seulement de la lire, mais de la vivre. Maman Marie nous dit : «Aimez-vous les uns et les autres» et elle le dit souvent. Et elle a dit : «Aimez tout enfant de toute religion, de toute langue, de toute nation.» C’est ce que Maman Marie nous dit. Alors, il faut s’aimer, hein, sans condition.


Il y a, oui, les refuges. Notre refuge intérieur, ça, c’est le principal. Sans notre refuge, les refuges n’existent pas à l’extérieur. Et il y a les refuges extérieurs. Là où vous êtes, faites de votre demeure, une demeure de sainteté. Débarrassez-vous de vos idoles, débarrassez-vous de votre lingerie qui peut être partagée et gardez ce qui vous est nécessaire. C’est la même chose dans votre coutellerie ou dans vos armoires, là, et dans votre garage. Ayons une bonne conduite et notre demeure sera un refuge. Ne vous inquiétez pas, là où vous êtes, si vous voulez que votre demeure soit un refuge, eh bien, que la Bible y soit et que votre paix, que votre joie et que votre amour soient pour votre demeure : l’âme. Qui nous donne la paix, la joie et l’amour? Eh bien, elle est à qui votre demeure? La demeure de Dieu.


Une personne qui est dans la paix, est-ce qu’elle panique pour la nourriture? (R : Non.) qui est dans la joie, est-ce qu’elle s’inquiète pour le froid, le manque d’électricité? (R : Non.) Laissez Dieu vous nourrir. Lorsque quelque chose monte en vous, allez tout de suite voir Maman Marie, priez. Et si cela continue, faites ce que le Ciel vous demande, dans la paix, dans la joie et dans l’amour. N’allez pas dévaliser les magasins. Dieu va prendre soin de nous. Il est en train de nous remontrer à cuisiner; oh oui, à faire du pain, à faire nos biscuits, nos conserves. Il est en train de nous remontrer comment faire du savon, savon pour le linge, pour la vaisselle, pour notre corps, pour nos cheveux. Il est en train de nous faire revivre ce que nous avions pensé que cela était mort : les talents.


Croyez-vous que nous allons entrer dans un monde d’amour sans savoir tout cela? Et Dieu dit : «Je multiplierai selon ce que vous donnerez à votre prochain. Plus vous partagerez, plus vous serez dans l’abondance pour donner à nouveau.» Pas pour remplir nos garde-robes : pour donner. «Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.» Eh bien, on donne notre vie lorsqu’on fait de la popote, lorsqu’on construit : on donne pour notre prochain. Oui, il est vrai que lorsqu’on finit notre journée, quelquefois on est fatigués! Mais où l’on va? Au chapelet. Alors, là où vous vous trouvez dans votre refuge chez vous, n’oubliez pas le chapelet. Et c’est une fois par semaine ou à tous les jours? (R : À tous les jours.) Si vous n’avez pas connaissance de la quatrième ou la cinquième dizaine, bien, votre ange priera pour vous, mais soyez assurés que vous allez vous relever avec un repos.


Malgré notre âge, hein, des ‘old timers’ pour la plupart – on ne parle pas de Dominique, puis de François là, puis Marie-Ève, puis les autres là – et puis certains chez vous, mais on parle, pour la plupart là, regardons nos cheveux, hein? Si je vous regarde, moi, là, on est tous des ‘old timers’! Alors, on fait des refuges pas pour nous : pour notre prochain. On ne sait pas si ces refuges seront pour nous lorsque nous serons dans la terre d’amour à reconstruire la terre d’amour, on ne le sait pas. Mais c’est le présent qui compte. Faire ce que le Seigneur nous demande de faire pour lui, nous devant lui pour notre prochain. Et c’est cela qui compte.


Lorsque la grande, très Grande Purification de la chair s’accomplira, eh bien, il restera un temps encore où nous vivrons sur la terre avec les enfants du non. Maintenant, est-ce que la masse, elle, nous aura déjà touchés par ses poussières? Car Dieu ne nous aurait pas dit : «Vous allez demeurer, un court temps, avec les enfants du non. Vous vivrez de grandes tribulations. On vous obligera à adorer l’antéchrist.» Est-ce que cela est arrivé? (R : Non.) Est-ce que ce sont les enfants du oui qui vont faire cela ou les enfants du non? (R. Les enfants du non.) Alors, est-ce qu’il faut attendre pour 2012? C’est pas dans quelques mois, ça, là! La masse? (R : Non.) Il y a des choses qu’il faut vivre. Alors, gardons notre paix.


Maintenant, est-ce que, après avoir passé la très Grande Purification de la chair, notre chair sera une chair purifiée? (R : Oui.) Est-ce que cette chair sera une chair comme Dieu a toujours voulu qu’elle soit avant la tache originelle? (R : Oui.) Est-ce que cette chair pure le sera par la Divine Volonté? (R : Oui.) Est-ce qu’Adam et Ève, avant la tache originelle, étaient pour connaître la mort sur la terre? (R : Non.) Alors, est-ce qu’il est dit dans la Bible : «Un sera enlevé et l’autre demeurera?» (R : Oui.) Où ils étaient pour aller? Au marché? Non. Dieu va nous élever de terre. Est-ce qu’il peut élever de terre des enfants impurs? (R : Non.) Il ne le fera pas. Pourquoi? Parce que nous avons une liberté. Alors, il faut donc être enfants de la Divine Volonté : ta Volonté, que ta Volonté. Alors, si nous sommes élevés de terre, c’est que nous serons enfants de la Divine Volonté. Pour être enfants de la Divine Volonté, il faut passer par la très Grande Purification de la chair.


Maintenant, pourquoi Dieu nous élèverait de terre? Dieu ne permettra jamais à des chairs pures de connaître la mort, de connaître l’ensevelissement sous la terre, de connaître ce qui pourrait nuire à une chair parfaite. Nous sommes enfants de la Divine Volonté à le devenir et lorsque Dieu nous appellera, nous monterons vers lui et Dieu purifiera la terre. Tout ce qui a été contre Dieu disparaîtra et nous, nous serons devant Dieu comme nous l’avons été avant de venir sur la terre. Enfants de la Divine Volonté nous avons été et enfants de la Divine Volonté nous serons devant Dieu. Dieu choisira.


Oups! Dieu choisira ses enfants afin qu’ils forment douze tribus. Ces enfants sont déjà choisis puisque je les ai vus. Douze personnes sont les douze tribus d’Israël, le peuple de Dieu, et autour d’eux, il y aura des enfants choisis par Dieu pour que la terre d’amour soit comme Dieu a toujours voulu qu’elle soit. «Tu me serviras, moi, ton seul Dieu. Tu me donneras ce que, moi, je te demanderai. Ta pensée sera ma pensée, car ma pensée nourrira ta pensée. Rien ne sortira de toi si ce n’est ma Volonté. Tu apporteras à ton Dieu tes œuvres, tu me les présenteras et je te ferai chanter ma Gloire. Tu seras mon peuple, je serai ton Dieu, ton Père.» Et Dieu a choisi certains d’entre nous.


Sommes-nous consentants à continuer les refuges pour ceux qui seront choisis, ne sachant pas qui? (R : Oui.) Et voilà ce que Dieu a préparé pour nous. Alors, la masse, c’est pas demain. Tout cela, c’est la chronologie de Dieu. Prenons au présent ce que Dieu va nous faire vivre. Avons-nous fait ce que Dieu nous a dit? Il nous a dit : «Vivez ma miséricorde.» Voilà le pas que nous sommes en train de faire et qu’il nous a demandé hier. C’est pas beaucoup, ça? (R : Oui.) Alors, vivons-le. Amen. Merci, mon Dieu.

Le souper est à cinq heures. Il n’y a pas de prêtre et Michel n’est pas ici dans la salle, hein? Alors, avant de partir, on va dire notre bénédicité tous ensemble, une seule famille. Faisons notre signe de la croix en nous maintenant avec la foi devant tous les prêtres qui, jusqu’à aujourd’hui, nous ont donné une bénédiction avant nos repas. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com