À gauche de ce site : billets de blog. À droite, toujours visible : menu du site ainsi qu"images-liens. Prophètes, messages présentés. Bonne rencontre avec le Ciel, que le Seigneur vous guide

Archives de la catégorie ‘Grand Avertissement’

Le temps que le Ciel vous avait accordé, maintenant, est terminé. Les petites poussières qui tomberont …

La grande purification est commencé par les enfants du Oui à Jésus, c’est très important, car le jour ou on aura l’Avertissement, on sera en mesure d’aider plus nos frères et soeurs si on se laisse transformer avec les grâces du Temps d’abandon que le Seigneur nous a donné

Bonjour à tous, comme le Seigneur souhaite que nous revoyons les enseignements, ici il est question de ceux par la Fille du Oui à Jésus. J’ai commencé à réécouter ceux du temps d’abandon. (depuis cet été que j’écoute ceux des vacances chrétiennes), je suis très contente de changer les audios de mon lecteur mp3, et comme Ils sont très précieux, car il nous a donné des révélations très spéciales, et que c’est ce que l’on vit, là, et bien je me rend compte que j’avais oublié certaines choses.  J’aimerais donc vous les présenter en même temps que je les revis.

Le Seigneur nous a donné un brake de message, le temps qu’il fait vivre à Francine une très grande croix pour nous apporter des grâces à tous, mais moi je ne veux pas de brake, j’en mange et j’ai une grande faim… Sourire et c’est toujours nouveau de les revoir. (je ne change pas mon image, car je l’aime beaucoup, c’est JÉSUS qui s’offre à nous !!!)

Une petite nouvelle en passant, les textes du mois de février à avril 2011 ont commencé à être mis dans le site officiel de La Fille du Oui à Jésus, et enseignements à lire, et pour ceux qui aimeraient voir les films, ils sont aussi dans le Skydrive au lien ci-bas, dans : Films qualité moins !!!

Paroles de Dieu antérieurs en audios, vidéos et ou textes que j’ai réunit à ce lien :

Paroles du Ciel par La Fille du Oui à Jésus !!!

Pour écouter en même temps, clic sur ce lien :

Du 13 octobre 2011, puis choisir cette date, ensuite choisir Ouvrir ou Enregistrer, puis une fois le court téléchargement fait, on clic encore sur Ouvrir, et il part avec votre lecteur par défaut, il est traduit simultanément en anglais (42 minutes d’écoute pour ce texte ici-bas, c’est pas nécessaire de tout l’écouter d’un seul coup)

Le temps que le Ciel vous avait accordé, maintenant, est terminé. Les petites poussières qui tomberont seront des poussières de rappel pour que vous puissiez réaliser que cela s’accomplit.

2011-10-13 – Temps d’abandon

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Si ce soir on est ensemble, c’est pour essayer de comprendre ce que le Seigneur nous appelle à vivre. Depuis plusieurs années le Seigneur nous avait préparés à vivre ce que nous avons vécu en fin de semaine à Plantagenet, et cela s’est fait sous le regard de la Divine Volonté. Alors, ensemble, nous allons vivre un p’tit peu ce que nous avons vécu en fin de semaine. Alors, on va commencer tout de suite. Vous allez vous apercevoir … (un extrait de l’enseignement de Plantagenet est ici présenté).

Extrait de l’enregistrement du 2011-10-07 – Soir Partie 1 à Plantagenet

Jésus : Enfants d’amour, n’ai-je pas dit cela lorsque je suis venu sur la terre, marchant avec les gens de la terre? Est-ce que mes paroles ne sont pas vivantes? Elles sont vivantes mes paroles puisque vous les entendez par la puissance de Dieu. Enfants de la Divine Volonté, j’ai choisi pour vous : elle est instrument entre les mains de la Divine Volonté. Tout ce qu’elle entend sort par ma Volonté et tout ce qu’elle est, elle l’est pour moi. Ces deux instruments sont pour moi afin que vous soyez, vous, témoins de mon agir. Je vous prépare depuis des années, mes enfants, à ce qui s’en vient.

On parle d’événements, on parle de ce que la terre va subir, mais on ne veut pas parler de moi. Si on entend parler des événements, si on se prépare à vivre cela, c’est parce que le Ciel a parlé. Satan ne vous instruira pas, mais il s’arrangera pour mêler les cartes. Aujourd’hui, les gens de la terre sont troublés par les événements.

Nous allons nous arrêter ici. Ce que nous venons d’entendre, c’est la Volonté de Dieu. Dieu nous a préparés à vivre ce qu’on a à vivre, mais Satan, qui est l’imitateur de Jésus, lui aussi a ses plans. Plus les gens vont se maintenir dans la peur et plus les gens ne se prépareront pas à accepter les grâces que le Ciel veut leur donner pour vivre ce temps. Alors, nous allons prendre un moment de lumière.

Lorsque le Seigneur parle, il parle toujours en instruisant ses enfants. Il ne dit pas quelque chose sans élaborer ce qu’il veut nous apprendre. Dieu a toujours agi ainsi. Dieu ne vient pas nous faire vivre quelque chose sans que les grâces nous amènent à les vivre. Regardez ce que nous sommes, en ce moment même ici, en train de vivre. Ce sont les grâces qui nous ont amenés ici, ce sont les grâces qui nous ont amenés à vouloir vivre dans l’agir de Dieu. Ce n’est pas facile de faire bouger des gens qui vivent dans l’esprit de ce monde : on n’aime pas se faire déranger dans nos habitudes. Alors, il nous en a fallu des grâces pour nous enlever devant la télévision chez nous, là. Qu’avons-nous fait ce soir? Nous sommes tous partis pour aller prier au Sanctuaire ensemble.

Depuis longtemps, le Ciel nous demande de faire le chapelet. D’entre nous, là, ça fait combien d’années qu’on n’a pas dit le chapelet à tous les soirs ensemble? Disons, c’est vrai qu’on ne se connaissait pas, mais remplaçons-nous par la famille, hein? Pour la plupart d’entre nous, on a perdu cette habitude. Il a fallu que le Ciel vienne nous demander de prier avec le cœur pour retourner à la prière avec la Vierge Marie. Alors, le Ciel nous a toujours donné des grâces pour que nous, on puisse s’accomplir. Bien, c’est ce que nous sommes aussi en train de visionner. Nous visionnons une rencontre avec l’agir de Dieu.

Le Ciel nous a donné beaucoup de grâces pour qu’on puisse accepter de passer des heures assis devant deux personnes qui ne font que répéter des mots, des mots, des mots et des mots; y’a pas de danse, là! On ne nous a pas appris à rester aussi sages que ça devant des personnes. La télévision : il y a des sons, de la musique, des images. Il y a des images entrecoupées par des annonces, tout ça, pour toujours capter, capter, capter notre attention, nous maintenir devant un écran.

Maintenant, regardez! Deux personnes derrière un micro : elles ne se lèvent pas, elles ne gesticulent pas, y’a pas de musique, ce n’est pas interrompu par des annonces, on n’a pas de chips, de Coke, on n’a rien, et pourtant on passe des heures assis là. Est-ce que vous êtes capables de le réaliser? Ça fait longtemps qu’on aurait perdu l’attention, hein? Ils disent dix minutes puis, déjà, ils perdent notre attention. Alors, c’est du Ciel. Ce ne sont pas deux personnes que vous venez voir, vous venez boire les paroles de Dieu. Le Ciel nous donne des messages. Il faut prendre au sérieux ce que nous tous, nous sommes en train de vivre. C’est le Ciel qui parle, ce n’est pas vous, c’est le Ciel! Pourquoi j’ai dit ‘vous’? Parce que moi, comme vous, nous formons un ‘vous’ et même Nicole. C’est le Ciel qui nous a amenées là où nous devions être et vous où vous deviez être : ensemble. Alors, nous allons maintenant continuer à visionner cette rencontre d’amour avec l’agir de Dieu.

Extrait de l’enregistrement du : 2011-10-07 Soir – Partie 1

Jésus : Ils sont dans la peur, la peur de disparaître de la surface de la terre. La terre appartient à mon Père, elle n’appartient pas à Satan, mais les gens de la terre ont choisi de ne pas écouter le Créateur. Tout leur avait été donné, tout leur avait été présenté, mais ils ont dit : ‘Non, je veux marcher sur cette terre en être indépendant, je veux marcher sur cette terre avec mes propres connaissances, ma volonté’. Et l’homme marcha et la femme marcha. Tel était leur choix.

Encore aujourd’hui, les gens sur cette terre marchent dans leur volonté humaine et ils marchent dans la peur. Ils ne comprennent pas que ce qu’ils sont en train de faire est contre eux-mêmes. Il y a des bouleversements de par le monde parce que l’homme subit ses conséquences. L’homme et la femme sont imbus d’eux-mêmes. Ils ne veulent pas croire en la Parole Vivante. Ils rejettent du revers de la main la Bible, ils rejettent ce qui est vivant. L’homme a reçu du Ciel ce qu’il devait connaître par les prophètes.

Je vous préviens encore, mes enfants, que le temps que vous vivez est achevé. Votre temps, dans votre volonté humaine, est achevé. Écoutez ma Voix qui sort et qui se fait entendre. Telle est ma Volonté. Moi, le Fils de Dieu bien-aimé du Père, je parle en présence même de vous, mes enfants choisis. Moi, le Fils choisi, l’Élu, pour venir sur cette terre, je vous ai parlé de la Volonté de mon Père et je fais la Volonté de mon Père. Ce qui est, est de la Volonté de mon Père. Que celui qui croit entre dans cette grâce.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Amen. Combien de fois vous venez d’entendre : Volonté de mon Père? Trois fois. Il ne devait pas, Jésus, passer avant son Père. Souvenez-vous de ce que Jésus a dit : «Seul mon Père connaît le moment.» Est-ce que Jésus peut contrecarrer les désirs de son Père? Jésus fait la Volonté de son Père et voilà ce qui est important. Il commence ici en disant que, oui, on a délaissé Dieu; oui, les événements se bousculent; oui, on ne veut pas de moi, on me rejette. Et alors Dieu dit : «Vous vivez vos conséquences.» Tous auraient dû voir les événements se produire, mais ce n’est pas ce qui s’est passé. La plupart voient tous les événements et ils voient qu’il y a des choses qui se passent, mais ils n’attribuent pas ça à ce qu’ils sont devenus : des enfants contre Dieu. Alors, ils demeurent dans leur aveuglement.

Dieu voit ses enfants qui n’écoutent pas sa Volonté. Ils souffrent à cause de leur manque d’amour envers Jésus. Jésus a tant voulu qu’ils l’écoutent, mais ils n’ont pas écouté et ils n’écoutent pas encore; alors, Jésus dit : «Ils vivent leurs conséquences.» Et combien de fois Jésus les a même suppliés d’écouter, mais ils ne l’ont pas fait. Jésus avait prévenu le monde, par Saint Paul, qu’il y aurait une grande apostasie. Jésus a prévenu qu’il y aurait des bouleversements de par le monde. Pourquoi le monde ne voit rien? Parce qu’ils sont dans leurs propres conséquences. Et Jésus dit : «Ceux qui ont la foi, eux vont croire.» Et Jésus se nomme. Il insiste beaucoup sur son identité pour qu’on puisse croire que c’est lui qui parle.

Des années, des années à se servir d’un instrument pour lui demander l’abandon : «Abandonne-toi et fais ma Volonté.» Et là, Jésus dit : «C’est la Volonté de mon Père. Je fais la Volonté de mon Père. Tout est de la Volonté de mon Père.» Donc, ce qu’il nous annonce est donc voulu de Dieu le Père. Voilà qu’il est bon de s’arrêter pour vraiment réaliser que ce que nous entendons est voulu de l’Éternel, de notre Père du Ciel, Celui qui est le seul qui décide de ce que nous devons entendre. La connaissance, elle vient de la Volonté du Père. Jésus est venu parce que c’est son Père qui l’a envoyé et Jésus, lui-même, il se dit : «Je suis l’Élu, le Choisi du Père.» Alors, il vient comme il est venu la première fois. La première fois, il s’est montré, il a vécu. Aujourd’hui, il ne se montre pas, mais il prend un instrument pour venir parler en les cœurs. Il dit aussi : «Vous saurez que je suis votre Dieu.»

Alors, là, on est venu ensemble à Plantagenet pour entendre parler de la Volonté. Pour qu’on ait cette certitude, il a fallu que Dieu parle en nos cœurs et c’est directement en nos cœurs que nous avons cette certitude : oui, Jésus parle en nos cœurs. Je ne viens pas donner un message. Je ne dis pas : voici ce que Jésus a dit, une phrase, deux phrases, trois phrases, c’est terminé, c’est plus que ça. Je ne connais pas ce qui va être dit avant vous, c’est au même moment. Et ça, Dieu le fait depuis 2001. C’est au même moment que les mots sortent que moi j’entends comme vous, parce que les mots sortent au même moment que la bouche se prononce. Alors, ce sont des révélations.

Dieu nous révèle ce que nous devons vivre au présent et cela, si l’on compte les heures que le Seigneur est venu nous parler, c’est combien d’heures? Est-ce qu’on peut mettre un chiffre sur ces heures-là? C’est pratiquement…, il faudrait… : un ouvrage de moine, hein, pour compter ça? Pour qu’un instrument puisse s’abandonner d’une telle façon, il faut qu’elle soit dans l’abandon, pas seulement qu’à ce moment-là, mais 24 heures sur 24. On dit comme ça : c’est impossible qu’elle entende le Seigneur toute la journée, nuit et jour; c’est pratiquement impossible! Bien, sans cette présence, c’est ceci qu’il serait impossible de faire : de répéter avec un abandon et des mots exacts.

Je répète même les fautes du Seigneur, les fautes voulues du Seigneur, et ce sont des grâces pour chacun de nous ces fautes d’articulation, de grammaire. Il dit le verbe au singulier alors que les sujets sont au pluriel et c’est avec une exactitude que je répète les mots tels que je les entends. Ce n’est pas à moi de gérer ce mouvement parce que, dans mon quotidien, j’ai une meilleure grammaire, Sourire mais oui, hein? Si on est ensemble, nous sommes ensemble, vous êtes avec moi, je suis capable de le faire, et pourtant, lorsque je suis abandonnée dans le Seigneur, les mots qui sortent sortent sans que je les reprenne.

Continuellement, le Seigneur, il n’y a pas une journée qu’il ne me dit pas : «Je te donne des grâces. Abandonne-toi. Sois obéissante. Je t’aime.» Le ‘je t’aime’ est tellement riche de grâces! Et c’est continuel ce ‘je t’aime’. Je sais quand le Seigneur… : «Je t’aime»; bien, là : « Je t’aime, Seigneur ». Mais c’est continuel ce ‘je t’aime’-là. C’est cette nourriture qu’il me donne à tous les jours. La nuit, si j’ai le malheur de bouger un petit peu, Sourire bon, je me réveille : «Je t’aime». « Oui, Seigneur. » C’est un ‘je t’aime, je t’aime’. Alors, sans les grâces d’abandon, d’obéissance: « Bien, y’a encore dit un ‘je t’aime’. » Je l’ai entendu je ne sais pas combien de fois aujourd’hui! « T’as rien d’autre que ça à me dire, mon Jésus? » Sourire

Là, pour vous autres, OK. Ça va faire bientôt onze ans, onze ans que j’entends le ‘je t’aime’ du Seigneur continuellement, la nuit comme le jour. Que feriez-vous à ma place avec votre volonté humaine? Oui, ça va quand il nous amène dans une extase, quand il nous montre des miracles, des guérisons, hein? Hey, y’en a pas dans ma vie de ça! S’il y a des guérisons, je n’ai pas à le savoir, puis il ne me le dit pas. C’est l’abandon, l’obéissance : «Reste à ta place.» Voilà ce que je vis depuis onze ans, et c’est important que vous puissiez le réaliser pour comprendre que l’instrument ne fait que la Volonté de Dieu. Combien il y en a : « Demande quelque chose au Seigneur », ou ils posent une question, puis ils attendent une réponse. Si j’entends, je répète, mais si je n’entends, je ne répète pas.

Maintenant, vous, le Seigneur vous a choisis. Cela fait des années qu’on s’assoit et qu’on entend la voix, les paroles du Seigneur. Ça fait des années, hein? Ça baisse le ton, ça lève le ton, ça parle vite, ça ne parle pas vite; des fois, y’a de la pression; des fois, oupelaye! Le Seigneur, il ne nous ménage pas! C’est vrai, on suit, on suit la voix du Seigneur de cette façon. Quand Nicole parle, j’écoute Nicole. Y’a rien qui se passe à l’intérieur de moi. Le Seigneur ne me devance pas, il ne devance pas Nicole, le Seigneur. Il attend que Nicole ait terminé de parler, puis tout de suite, là, la voix part. Et comme là, je viens d’entendre le Seigneur, hein, en même temps que tu parles. Il vient de dire : «C’est moi qui fais ma Volonté.» Bien souvent, ces mots viennent lorsque je sors de…, que je frôle ma volonté là, parce que quand elle a parlé, hein, c’est vrai, quand est-ce que j’arrête de parler, puis elle a…. Oups! Là, tout de suite, il m’arrête : «Je fais ma Volonté.» Et c’est là que je peux…, il me replace : l’obéissance et l’abandon.

Notre Seigneur nous a dit ces mots avec la Volonté, la Volonté de son Père :

Extrait de l’enregistrement du : 2011-10-07 – Soir Partie 1

Jésus : Que celui qui refuse demeure dans sa noirceur. Tout ce que vous êtes, vous devez l’être pour Dieu. Tout ce que vous voulez être pour vous-mêmes demeure dans votre vous-même.

Mes enfants, depuis tant et tant et tant de temps à vous parler, qu’avez-vous compris? Seuls les petits ont laissé leur intérieur ouvert. Ceux qui ne voulaient pas passer avant Dieu, ceux qui laissaient leur volonté humaine de côté, ne voulant croire qu’en Celui qui EST, sont les petits. Vous avez tous, mes enfants, été devant ma Volonté. Certains d’entre vous ont fait leur volonté. Dans la souffrance, ils ont compris qu’il fallait faire ce qui devait être fait pour entrer dans la grâce de la lumière. Vous êtes tous présents devant Celui qui parle à travers ces instruments. C’est moi, le Fils de Dieu, le Bien-aimé du Père, le Ressuscité, qui vous dit ces paroles.

Le temps que le Ciel vous avait accordé, maintenant, est terminé. Les petites poussières qui tomberont seront des poussières de rappel pour que vous puissiez réaliser que cela s’accomplit.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Des petites poussières! Et ces petites poussières vont nous montrer que cela s’accomplit. Qu’est-ce qui s’accomplit? Ce que Dieu le Père veut. Là, le temps ne compte plus maintenant. Ne dites pas : dans un jour, dans trois jours, dans un mois, dans deux cents jours, non. Le temps ne compte plus. C’est commencé. Nous sommes entrés dans ce que nous voulions entrer. Le ‘maintenant’, le jugement se fait devant nous; maintenant, le jugement se fait devant nous. Ces petites poussières, nous allons les vivre comme Dieu le veut.

Dieu nous a parlé de miséricorde. Sommes-nous dans l’accomplissement maintenant? Êtes-vous conscients que vous êtes, en ce moment même, en train de vivre la miséricorde de Dieu, de la vivre? On est à l’école, n’oubliez pas encore, là. Bon, commençons l’école! Dès le début de notre vie, nous avons vu, entendu, nous avons parlé, nous avons accompli des choses, nous avons eu des sentiments, nous avons pensé, mais ça, c’est dès notre naissance. Qu’avons-nous fait avec ce méli-mélo, là? On a vécu notre vie. On ne s’en est pas occupé.

Quelle belle introduction pour les nouveau qui verront pour la première fois un texte par La Fille du Oui à Jésus, merci Seigneur de penser à tout, et pour renforcir aussi notre foi !!! Amen Alléluia !!!

Je mettrai la suite dans un autre billet, à bientôt !!!

Et, encore une petite annonce, que le Seigneur est bon, il a fait rassembler tous les enseignements du Temps d’abandon que les bénévoles ont transcrit en textes, dans un beau volume au prix de 8.00 $ pour couvrir les frais coutants, et, plus les frais d’envoie si possible, que vous pouvez vous commander par téléphone, poste ou email, dans le site officiel de La Fille du Oui à Jésus, sous l’onglet Achats, et section les cahiers, ce qui nous reviens bien moins cher que si on se les imprime nous même

Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Publicités

“Ma Vie pour vous” par la Fille du Oui à Jésus le 10ième des 11

Superbe cadeau pour le nouvel an !!!

Oh quel beau message d’amour !!!

Bonjour à tous, voici le dixième messages de Dieu que l’on a à chaque vendredi, un petit rappel pour vous dire qu’il est sur le site de la Fille du Oui à tous les vendredi au http://lafilleajesus.org, à Enseignements à lire et 2012

Paroles de Dieu antérieurs en audios, vidéos et ou textes que j’ai réunit à ce lien : Paroles du Ciel par La Fille du Oui à Jésus !!!

 

 

Ma Vie pour vous

2012-10-08

À chaque jour, le Seigneur prend tous ses enfants et les présente au Père; ils reçoivent leur pain de chaque jour. Oui, mes enfants, chaque jour devient un jour nouveau pour chaque enfant de mon Père. Par moi, vous recevez ce dont vous avez besoin pour vivre sur la terre. Vos œuvres sont à moi, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. C’est moi qui me suis donné par amour sur la Croix, et à chaque messe l’Offrande est présentée à mon Père : je suis l’Offrande. Je me donne par amour à mon Père et vous, qui êtes mes membres, êtes présentés, tels vous êtes, à mon Père.

Mes enfants, vous qui êtes dans l’infidélité, vous qui vivez la souffrance dans votre âme à cause de vos mauvais choix, je prends tout de vous. Je suis en vous. Je ne vous condamne pas, je suis le Sauveur du monde. Je suis venu à vous pour vous offrir ma Vie : elle est pour vous. Ne suis-je pas la Vie, le Chemin et la Vérité? Vous êtes de moi, vous ne pouvez être que si je suis.

Mes enfants, soyez miséricorde envers vous-mêmes, ne vous jugez pas comme étant des êtres qui ne peuvent aller vers Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes trop fragiles à cause de vos peurs? Ma Vie n’est que miséricorde. Je vous ai tout pardonné, à vous de vous pardonner. Soyez dans la vérité, vous êtes sauvés. Suivez le chemin qui est devant vous, il vous conduit là où il y a de l’espoir. Ne suis-je pas Celui qui a tout pris vos péchés, et je suis devenu le Pécheur? J’ai apporté à la mort tous vos péchés. Tout est accompli, croyez en moi. Satan, le Trompeur, fait tout pour vous éloigner de moi.

Oui, vous avez quitté le sacrement du Mariage; oui, vous avez été vers le mariage civil ne pouvant pas venir communier à la Sainte Table; oui, vous êtes prêtres et vos gestes font scandale; oui, tout votre être refuse la vérité; oui, autrefois ce qui vous semblait être juste est devenu souffrant et vous avez quitté l’Église, et aujourd’hui vous vous déculpabilisez en accusant l’Église de ne pas comprendre ce monde évolué; oui, la religion vous apparaît insignifiante, car le modernisme vous fait miroiter un monde où tout est possible. Mais, mes enfants, regardez ce que vous êtes devenus : les familles éclatent, les enfants sont dispersés, les cœurs sont blessés; les foules crient justice et les puissances de ce monde ne les écoutent pas, elles sont à la merci de leur bon vouloir; la terre est dans un chaos total; l’argent est maître de votre vie; l’amour est bafoué par les biens matériels. Moi je suis là, je suis la Miséricorde, je suis votre Mendiant d’amour.

J’ai de l’amour pour vous, je ne veux pas vous rejeter, j’ai aimé jusqu’à la mort. Regardez-moi, je suis sur la Croix pour vous. Lorsque vous êtes malades, j’ai des grâces pour vous; ce sont des forces et des espoirs de bonheur pour ceux que vous aimez. J’ai fait connaître à des enfants les puissances célestes : les anges sont sur la terre. Combien ont témoigné de leur présence, combien ont été témoins d’un incident qui, sans leur protection, il y aurait eu des morts. C’est Satan, le Menteur, le Trompeur, qui vous met dans un état de léthargie, et vous jugez les événements sans les connaître. Il vous trompe, mes enfants. Votre pensée devient une pensée qu’il manipule. Votre jugement est dans les ténèbres.

Aujourd’hui, certains dans l’Église catholique confondent la Puissance Divine avec les puissances de divinités. Dieu seul est Dieu : «Qui est comme Dieu? Dieu». Saint Michel, à ces mots, a vaincu Lucifer : l’ange déchu est devenu le Prince des ténèbres. Les ténèbres existent, mes petits. Satan vous réduit à l’état d’enfants inconscients de sa propre parole, de ses propres pensées, de sa propre écoute, de ses propres gestes et de ses propres sentiments. Tous ceux qui sont sans paix, sans joie et sans amour envers eux-mêmes et leur prochain sont manipulés par le Maître du mensonge. Où est le mensonge? Dans la bouche de celui qui a donné du pouvoir au Prince des ténèbres. C’est lui qui se sert des enfants qui ont la vie par Dieu. Satan ne peut rien s’il n’a pas du pouvoir. Il détient du pouvoir là où il y a de la vie et vous êtes vivants, car vous êtes en moi, la Vie.

Vous pouvez penser, vous pouvez regarder, vous pouvez écouter, vous pouvez parler, vous pouvez faire des actions et vous pouvez avoir des sentiments; alors, seuls ceux qui sont vivants ont ces agissements, pas la mort. Comment se fait-il que le Prince des ténèbres ait le pouvoir de vous tromper? C’est par vous. Sans vous en rendre compte, vous lui donnez ce qui est en vous et vous devenez son esclave. Mes enfants, je vous le dis : «Venez à moi, je vous aime. Dites-moi un simple ‘je t’aime’, même si vous êtes en état de péché, je suis la Miséricorde».

Je sais que certains vivent avec le mari d’une autre ou la femme d’un autre, vais-je vous refuser de l’amour? Je suis l’Amour et je vous aime. Avant que vous viviez, c’est moi qui ai vécu ce que vous étiez pour vivre. Je n’ai pas entré dans les péchés, mais je les ai pris en ma chair, je les ai ressentis et je me suis présenté à mon Père avec vos péchés. Moi, le Pécheur, j’ai transpiré du sang tant je vous aimais. Je ne me suis pas disculpé devant mon Père en lui disant : «Ce n’est pas moi, Père, qui ai fait ces péchés, ce sont ceux que tu m’as donnés», non, mes amours, je me suis présenté comme le seul Pécheur, je vous maintenais dans mon amour. Ma miséricorde est en vous. Allez vers ma miséricorde et avec des mots simples, dites-moi : ‘Pardon, Jésus, je ne sais pas quoi faire. Je suis avec mes choix et je n’ai pas la force d’aller vers toi. Toi qui es miséricorde, comprends ma faiblesse, je te la donne’.

Mes enfants, le temps que vous vivez sur la terre vous conduit vers votre éternité; c’est de cela qu’il s’agit, pas d’un instant sur la terre. Un jour, vous allez être devant votre vie et votre décision sera éternelle. Oui, mes enfants, vous choisirez entre la vie éternelle et la mort éternelle. Mes amours, la vie éternelle c’est connaître la joie, l’amour et la lumière; tout est éternellement sans douleur, sans pleurs, sans envie, car tout vous comble de bonheur. La mort éternelle, c’est être seul pour toujours sans entendre des paroles d’amour, sans faire ou recevoir des gestes d’amour, sans soulagement, que de la douleur, jamais plus de consolation, et la haine se nourrit de celui qui a refusé la vie éternelle, car la haine est nourriture de mauvais choix.

Mes petits, moi, votre Dieu, je vous en supplie, ne me tournez pas le dos, je suis là pour votre bonheur éternel. Soyez bons pour vous, ne vous maintenez pas dans l’amertume. Judas n’a pas voulu de moi, il n’a pas voulu croire que ma miséricorde était pour lui, il a préféré se pendre plutôt que de dire ‘je t’aime, Jésus’.

Ces mots sont simples et ils sont si vrais que parfois on ne pénètre pas l’évidence : tout est là et on ne voit rien. Soyez réalistes, vous êtes faits pour l’amour. Aimez-vous malgré vous.

Je vous aime, moi, votre Sauveur.

Lien pour les Paroles de Dieu, version Word pour impressions faciles

P.S. Parfois quand un lien ne marche pas, on fait Control + Clic

Amen Alléluia !!! Oh Seigneur, fait en sorte que tes enfants comprennent et décident de t’aimer au plus vite, je t’en supplie car tout est grâce !!!

Lien contenant plusieurs liens à tout ce que j’ai publié d’elle, dont le premier donne à plein de films, audios, textes-vidéo et textes, puis à des nouvelles de Francine :

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com/2011/01/03/module-liste-avec-la-fille-du-oui-a-jesus-francine-beriault/

Sylvie qui se veut amie de Jésus !!!

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre 2012 (Marie rassure les gens pour le 21/12/2012)

 

À la dixième Station, Dory nous a transmis ce qui suit :

Dory nous a dit que lors des jours pluvieux comme celui-ci, elle a l’habitude de demander à la Vierge de faire cesser la pluie pour donner plus de confort au gens. Mais aujourd’hui, Dory nous a fait savoir qu’elle n’avait pas demandé cette faveur parce que l’inconfort de la pluie était un petit sacrifice que nous pouvions tous faire. Elle nous a demandé de considérer la souffrance des gens dans le monde, et des centaines de gens qui ont perdu la vie lors du dernier typhon qui a frappé les Philippines. Cette pluie est un léger désagrément pour nous.

Lorsque nous avons commencé aujourd’hui à la statue du saint Padre Pio, Dory lui a demandé d’intercéder pour tous les gens qui demandaient des prières. Saint Padre Pio lui a répondu par ces mots : “Ne t’inquiète de rien; c’est leur foi qui les a amenés ici.” Dory nous demande de demeurer fermes dans la foi parce que sans elle, nos prières ne valent rien.

À la dixième station, Notre Sainte Mère a fait savoir à Dory qu’Elle avait béni toutes les chandelles apportées par les gens aujourd’hui. Les seules chandelles qu’on devait allumer étaient celles des personnes qui n’avaient pas encore reçu leur Lumière.

Jésus et Notre Sainte Mère ont demandé à Dory de dire à tous les gens de ne pas s’inquiéter au sujet du 21 décembre. Notre Mère a dit : “Préoccupez-vous de préparer votre âme parce que quelque chose peut survenir d’un moment à l’autre”. Dory nous a dit que nous devions croire le Seigneur et Notre Sainte Mère. Ils n’ont précisé ni le jour ni l’heure de ce qui doit arriver. Jésus choisira la personne qui doit nous annoncer l’approche d’un événement. Pour l’instant, le Seigneur et la Vierge ne nous ont pas dévoilé le temps ou l’année. Ils nous ont demandé d’être prêts en tout temps. Dory nous rappelle également l’importance de réciter les prières du livret Comment sauver votre âme(1). Elle désire tout spécialement que nous récitions ces prières le Jour de Noël et au Jour de l’An en préparation des événements à venir.

À chaque fois qu’elle revient de Marmora, Dory continue ses prières à sa maison. Le 8 décembre chez elle, vers 11h du soir, Notre Sainte Mère lui est apparue avec un message pour chacun de nous. La Vierge lui a dit : “Ne soyez pas affolés et ne vous laissez pas déranger par tout ce qui arrive autour de vous, Mes enfants. Je désire vous voir continuer comme vous faites. Chaque jour, l’ennemi redouble d’efforts pour vous enlever votre foi.”

Dory nous a assurés que Jésus et Notre Sainte Mère étaient très heureux et tenaient à remercier tous les gens venus à la ferme en Son Jour de Fête. La Vierge a dit : “Ne soyez pas tristes ou déçus si vous n’avez pas vu de miracle, Mes enfants, parce que chaque moment est un miracle. Le plus important c’est que vous êtes dans nos cœurs, à Moi et à Mon Fils Jésus. Nous veillons sur vous tous et Nous tenons compte de tout ce que vous faites.” Dory prie pour que chacun continue ce qu’il/elle fait sans se lasser ou abandonner.

Dory termine en disant : « Que le Seigneur nous bénisse, et un Joyeux Noël et Bonne Année à tous. »

Transcrit par Janice Schill

AVIS : Le prochain pèlerinage est le 5 janvier 2013 de Montréal à Marmora. Les frais sont de 35$ pour adulte et 10$ pour étudiant à bord d’un autobus coach de 56 passagers. Veuillez joindre Jean-Claude Papin tél. : 450-970-1659. Merci !!!

Fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre  2012

À la dixième Station, Dory nous a  transmis ce qui suit :

Dory nous a dit que lors des jours  pluvieux comme celui-ci, elle a l’habitude de demander à la Vierge de faire  cesser la pluie pour donner plus de confort au gens. Mais  aujourd’hui, Dory nous a fait savoir qu’elle n’avait pas demandé cette faveur  parce que l’inconfort de la pluie était un petit sacrifice que nous pouvions  tous faire. Elle nous a demandé de considérer la souffrance  des gens dans le monde, et des centaines de gens qui ont perdu la vie lors du  dernier typhon qui a frappé les Philippines. Cette pluie est  un léger désagrément pour nous.

Lorsque nous avons commencé aujourd’hui à  la statue du saint Padre Pio, Dory lui a demandé d’intercéder pour tous les gens  qui demandaient des prières. Saint Padre Pio lui a répondu  par ces mots :  “Ne t’inquiète de rien; c’est leur foi  qui les a amenés ici.” Dory nous demande de demeurer  fermes dans la foi parce que sans elle, nos prières ne valent  rien.

À la dixième station, Notre Sainte Mère a  fait savoir à Dory qu’Elle avait béni toutes les chandelles apportées par les  gens aujourd’hui. Les seules chandelles qu’on devait allumer  étaient celles des personnes qui n’avaient pas encore reçu leur  Lumière.

            Jésus et Notre Sainte Mère ont demandé à Dory de dire à tous les gens de  ne pas s’inquiéter au sujet du 21 décembre. Notre Mère a dit  : “Préoccupez-vous de préparer votre âme parce que  quelque chose peut survenir d’un moment à l’autre”. Dory nous a dit que nous devions croire le Seigneur et  Notre Sainte Mère.  Ils n’ont précisé ni le jour ni l’heure de  ce qui doit arriver. Jésus choisira la personne qui doit nous  annoncer l’approche d’un événement. Pour l’instant, le  Seigneur et la Vierge ne nous ont pas dévoilé le temps ou l’année. Ils nous ont demandé d’être prêts en tout temps. Dory nous rappelle également l’importance de réciter les  prières du livret Comment sauver votre âme(1). Elle désire tout spécialement que nous récitions ces  prières le Jour de Noël et au Jour de l’An en préparation des événements à  venir.

À chaque fois qu’elle revient de Marmora,  Dory continue ses prières à sa maison. Le 8 décembre chez  elle, vers 11h du soir, Notre Sainte Mère lui est apparue avec un message pour  chacun de nous. La Vierge lui a dit : “Ne soyez pas affolés et ne vous laissez pas déranger  par tout ce qui arrive autour de vous, Mes enfants. Je désire  vous voir continuer comme vous faites.  Chaque jour, l’ennemi  redouble d’efforts pour vous enlever votre foi.”

Dory nous a assurés que Jésus et Notre  Sainte Mère étaient très heureux et tenaient à remercier tous les gens venus à  la ferme en Son Jour de Fête. La Vierge a dit : “Ne soyez pas tristes ou déçus si vous n’avez pas vu de  miracle, Mes enfants, parce que chaque moment est un miracle. Le plus important c’est que vous êtes dans nos cœurs, à Moi  et à Mon Fils Jésus. Nous veillons sur vous tous et Nous  tenons compte de tout ce que vous faites.” Dory prie pour que chacun continue ce qu’il/elle fait  sans se lasser ou abandonner.

            Dory termine en disant :  « Que le Seigneur nous bénisse,  et un Joyeux Noël et Bonne Année à tous. »

Transcrit par Janice Schill

AVIS : Le prochain pèlerinage est  le 5 janvier 2013 de Montréal à Marmora.  Les frais sont de 35$ pour adulte et 10$ pour étudiant à bord d’un autobus coach  de 56 passagers. Veuillez joindre Jean-Claude Papin tél. :  450-970-1659. Merci  !!!

Pour recevoir les messages de Dory Tan il faut vous abonner  à cette liste ou vous désabonner de cette liste si vous ne voulez  plus les recevoir, cliquez sur l’adresse internet  ci-dessous :

Pour s’abonner en  Français :Je desire recevoir les partages de Dory Tan en  Francais

Pour se désabonner : Je ne desire plus  recevoir les partages de Dory Tan en FrancaisPour s’abonner en  Anglais :Je desire recevoir les partages de Dory Tan en  AnglaisPour se désabonner  : Je ne desire plus recevoir les partages de Dory Tan en  Anglais

Pour voir le vidéo en  anglais car Dory ne parle que l’anglais et le tagalog sa langue maternelle des  Philippines cliquer ci-dessous sur Page d’accueil et en entrant sur la  page web sous la photo de Dory Tan cliquer sur les mots cliquez ici au  bout de la ligne:  et visionner le dernier vidéo monté sur le partage du 8  décembre 2011 à Marmora.  La durée du vidéo est de 7 minutes et 22 secondes  (116Mo).

Page d’accueil

Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

 

Dieu le Père se laisse toucher par nos prières !!!

Marie                 Vendredi le 14 décembre 2012, 6h30

« Mon enfant,

Je Suis Marie, une Mère qui aime chacun de Ses enfants. Aujourd’hui, Je désire te dire que tout ce qui est ne sera plus, car Dieu prépare chacun de vos cœurs pour ce Grand Retour de Mon Fils Jésus.

 

Soyez dans la joie car votre délivrance n’est qu’à un pas.

Pour ceux qui prient, tout ne sera que louange, tout ne sera que Lumière et Dieu vous donnera la Grâce de l’Amour.

Mes enfants, priez! et ne vous lassez pas d’être dans la prière car Dieu le Père se laisse toucher par chacune de vos prières. Vous aurez à trancher entre le Bien et le Mal, mais par la prière vous serez imbibés de l’Amour dont Dieu comblera chacun de vos cœurs.

Priez! pour que l’Esprit Saint vous éclaire et augmente en vous la foi. Priez! pour que vous puissiez traverser ces turbulences dans une paix que seul Dieu peut vous donner.

Priez! pour que le Retour de Mon Fils soit imminent afin que vous puissiez goûter à ce Nouveau Paradis Terrestre qui se prépare par la Grande Purification.

MES ENFANTS, NE CRAIGNEZ PAS MAIS SOYEZ PRÊTS! Ayez des cœurs purs et remplis de l’Amour de Jésus.  Mon fils, sois béni. »

Ta Mère Marie

r/b

Dieu le Père se laisse toucher par nos prières
Sylvie qui se veut amie de Jésus

Par la Fille du Oui à Jésus, le huitième : Ce que tu as vu, c’est pour eux aussi !!!

Bonjour à tous, voici le huitième messages de Dieu que l’on a à chaque vendredi, déjà huit !!!  Un petit rappel pour vous dire qu’il est sur le site de la Fille du Oui à tous les vendredi au http://lafilleajesus.org, à Enseignements à lire et 2012

Paroles de Dieu antérieurs en audios, vidéos et ou textes que j’ai réunit à ce lien :

Paroles du Ciel par La Fille du Oui à Jésus !!!

 

Ce que  tu as vu, c’est pour eux aussi

2012-09-26

Je me  suis donné par amour pour que tous les enfants de mon Père soient purs le jour  où ils seront devant lui. Il est plus grand que le tout, il est plus tendre que  le tout de tout, il est plus juste que le tout du tout. Qui est plus grand que  mon Père? Il n’a pas de mesure, il est plus que la mesure. La mesure est  limitée, mon Père n’a pas de limites. Il vous a donné son Fils bien-aimé, lui,  Dieu. Pouvez-vous mesurer son amour pour vous?

Mes  enfants, veillez pour ne pas tomber en tentation. Ma Mère, votre Mère que mon  Père vous a donnée, veille sur vous, elle vous apprend à prier. Moi, le Fils de  Dieu, je vous ai donné ma Mère en disant : «Fils, voici ta Mère». Ces mots  sortaient de mon amour, l’amour de mon Père. Je fais la Volonté de mon  Père.

Écris  pour ceux que j’aime. Le jour bénit de Dieu qui vous amène autour de la Sainte  Table est un jour de grâces où tous les enfants de Dieu sont nourris par les  grâces de Dieu. Chaque enfant qui accepte de se donner à Dieu reçoit des grâces  qui se répandent en lui et tous ceux qui sont de mon Père reçoivent de cette  Nourriture : ma Chair et mon Sang. Toute vie est nourrie de Dieu. Le Tout  se donne à son tout, vous êtes le tout de Dieu.

Lorsque  tu t’es fait présence en moi, ton ‘je t’aime’ a été accueilli en moi : je  suis en toi et tu es en moi. Ma joie de te savoir entière est de Dieu, rien ne  vient de toi. Je t’ai fait vivre ce que les autres enfants vont vivre.  Qu’ont-ils compris de ces deux visions?

La  première :  c’est ce qu’ils auront à affronter et qui est dans leur vie : la peur.

Mes  enfants, la peur vous a empêchés de choisir le bien. Cette noirceur est en vous,  ce qui vous empêche de connaître la paix, et vos pensées ne se tournent pas vers  Dieu. Lorsqu’on manque de confiance en Dieu, tout ce qui s’en résulte est la  peur. Elle entre hypocritement sans faire de remous, vous ne le réalisez pas;  pourtant, la peur est installée et elle fait manœuvre en vous à la moindre  pensée qui n’est pas en Dieu : en la confiance en Dieu.

La  deuxième :la noirceur, qui est habitée par les soldats diaboliques qui se mettent à  l’œuvre pour maintenir la peur et ses avalanches de manœuvres, dans le but de  vous faire faire des mauvais choix.

Vous  n’êtes plus capables de voir la lumière qui émane de vous. Votre regard est sous  leur contrôle. Ce qui est devant vous est voulu de vous à cause de votre manque  d’amour envers Celui qui vous a donné ce qu’il a créé pour vous. Votre regard ne  voit que ce qu’il y a en vous. Que voyez-vous? Ce que votre abandon en Dieu vous  montre. Votre abandon a été masqué par les ruses de Satan qui a tous ses soldats  pour le servir, et vous, lorsque votre regard ne s’est pas détourné du mal, vous  avez servi le mal.

La  troisième :  elle a entendu des voix qui voulaient la maintenir dans la noirceur dans le but  de la paralyser.

Qui de  vous n’a pas entendu des mots de haines, de catastrophes qui amènent à  l’indifférence, de jalousies, de haines, de complots contre le prochain, de  manipulations, de mensonges, de frustrations, de contreparties, d’injustices, de  manquements envers Dieu, vous-mêmes et votre prochain? Qui de vous n’a pas voulu  faire le mal sans y parvenir? Qui n’a pas connu la vengeance devant une  accusation? Qui ne s’est pas fait justice?

Les  soldats de Satan vous amèneront vers le gouffre de la peur : ‘Tu ne seras  pas pardonné. Tu es trop impur. À quoi sert d’avancer vers le bien, il ne veut  pas de toi, tu es instable dans tes vouloirs. Tu es incapable de vivre dans le  bien sans tes avoirs, cela ne changera pas, tu es fait comme ça…’ Mes enfants,  ils se serviront de tout ce qui est entré en vous par l’écoute. Ils ont réussi à  tromper le monde avec des sons sans amour et combien ont entendu le mal sans lui  résister? Le nombre est incalculable.

La  quatrième : une  mer d’insectes. Aussi, nombreuses les paroles de haines qu’elle a entendues  contre elle.

Cette  mer de paroles est en vous. Ce sont les paroles que vous avez dites et redites  et acceptées. Elles ont véhiculé le mal sous toutes ses formes. Comme elles sont  nombreuses ces paroles! Vous avez si souvent tombé sous le poids du mal et vous  avez fait du tort autour de vous. En vous ces paroles vous ont fait souffrir, si  bien que pour ne plus souffrir vous avez semé des paroles sans vérité, sans  amour, sans valeur, sans égard envers Dieu, vous-mêmes et votre prochain. Ces  insectes venimeux, gluants, épeurants, car ils vous font peur par leurs formes diaboliques, ils vous  effrayeront; les démons vous les feront ressentir en votre chair pour vous  maintenir loin de mon amour. Comment ces paroles ont pris naissance en vous?  Lorsque vous ouvrez votre bouche pour faire taire l’Amour. Qui est la Parole?  Dieu. Qui vous a donné la parole? Dieu. Qui vous a donné la liberté de vous  servir de la parole? Dieu. Qui vous a donné son amour pour que votre parole  serve? Dieu. Qui a fait de vous ses enfants?  Dieu. Les paroles qui n’ont pas servi l’amour et qui sont vos paroles, les  démons s’en serviront contre vous. Oui, vos paroles ont bafoué Dieu, et eux s’en  serviront contre vous.

La  cinquième :  devant l’instrument, il y a des lames toutes cordées les unes après les autres,  solidement ancrées dans une mer.

Jésus  : Avance, ma fille.

J’avance  en déposant mon pied, je sens les lames me couper. J’avance et je tombe sur mes  genoux, j’avance. Puis, mes mains cherchent à me soutenir.

Mes  enfants, toutes vos actions vous ont blessés, elles qui ne portaient pas l’amour  vous ont pénétrés en vous accablant d’opprobres. Je suis Celui qui vous aime, et  vous, vous avez fait des actions contre moi qui me suis donné par amour. Le  passé vous a suivis et le présent vous a accablés, et votre avenir a été marqué  par toutes vos actions. À moi de vous libérer, à moi de vous amener là où tout  ne sera qu’amour. Venez à moi, je suis l’Amour. Avancez en réalisant que vos  actions je les ai prises en moi pour vous conduire à l’amour. N’ayez pas peur.

La  sixième : une  mer de braises ardentes est devant l’instrument. C’est si rouge! Pas un seul  endroit n’est pas rouge de feu, c’est à perte de vue. Des flammes sortent de  l’air et lui brûlent la chair.

Mes  enfants, vos sentiments sans amour sont les maux que vous avez accepté de  connaître. Loin de l’amour, il n’y a pas de place pour la douceur, la tendresse,  la patience, la gratuité, le partage, l’amabilité, la cordialité, la compassion,  la bienveillance. L’amour véhicule ce qui est paix, joie : il y a tout dans  l’amour. Qu’un sentiment ne porte pas la trace de l’amour, Dieu n’y est pas. Je  suis l’Amour, vous avez besoin d’amour pour vivre. Qui de vous n’a pas connu la  déception, la vengeance, le manque de pardon? Combien de vous ont connu des  sentiments qui vous ont amenés à ne plus parler par manque d’amour? Combien de  vous avez prononcé des paroles d’accusation par manque d’amour? Combien de vous  n’avez pas été capables de vous ajuster pour plaire à votre prochain? Ces  sentiments sans amour vous ont conduits à la division.

Mes  enfants, j’ai pardonné à mes bourreaux. Je vous ai tous pardonné, car à chaque  fois que vous avez eu des sentiments sans amour pour Dieu, pour vous-mêmes et  pour votre prochain, mon Être entier ressentait ce feu qui brûle la chair. J’ai  crié vers mon Père : «J’ai soif.» Tout de moi avait soif de votre  amour.

Mes  enfants, je vous aime, m’aimez-vous? Dites-moi que vous m’aimez. N’ayez pas  peur, j’ai tout accompli. Dans le ‘je t’aime’, il y a votre oui; dans votre ‘je  t’aime’, il y a la force; dans votre ‘je t’aime’, il y a Dieu, votre Père. Vous  avez dit votre ‘je t’aime’ malgré votre non au ‘je t’aime’ de Dieu, et Dieu vous  a envoyés sur la terre pour que vous vous accomplissiez.

Mes  enfants, accomplissez votre ‘je t’aime’, il est en la présence de mon ‘je  t’aime’. Vous êtes à Dieu. Dieu vous a créés. Je suis mort sur la Croix par  amour. Tout ce que vous allez vivre sera votre ‘je t’aime’, et rien ne vous fera  faiblir, car votre confiance sera totale. Mon instrument a ressenti son ‘je  t’aime’ que je nourrissais de mon ‘je t’aime’. Il en sera de même pour vous.  N’ayez pas peur, je vous aime. Mon Père est avec moi et le Saint-Esprit est  là : vous avez en vous la Trinité. Avancez sans crainte. Satan et ses  acolytes ont perdu la victoire sur le bien. Je suis dans la Gloire de mon Père.  M’aimez-vous, mes enfants? Êtes-vous prêts à vivre ce que les jours qui vont  suivre ce jour vont vous faire connaître? Vous qui avez dit ‘oui à l’Amour’, suivez mes pas. L’instrument a prononcé son oui.

La  septième : elle a  vu son Dieu dans la Gloire et elle a vu son être transformé en joie.

Des  personnes en blanc se sont approchées et elle a entendu : ‘nous nous aimons  d’un seul amour’. Oui, mes enfants, les saints et les saintes qui avaient  commencé leur purification de la chair sur la terre, et qui ont été appelés par  mon Père du Ciel, votre Père, ont été vers elle et ils ont témoigné de ce qu’ils  ressentaient sur la terre : un amour tel qu’ils ont compris que seul Jésus  pouvait leur faire connaître un tel amour. Ils sont partis en choisissant le  Ciel plutôt que de demeurer sur la terre.

Mes  enfants, vous aurez tous à vivre cet instant, tous vous serez appelés et seul  mon Père choisira qui doit venir. Êtes-vous de ces enfants qui veulent de lui  plus que tout? C’est dans le ‘je t’aime’ que vous répondrez.

Je  vous aime, mes enfants.

Jésus,  Roi d’amour.

Lien pour les Paroles de Dieu, version Word pour impressions faciles

P.S. Parfois quand un lien ne marche pas, on fait Control + Clic

Amen Alléluia !!!  Oui Seigneur, donne nous des grâces du “ Je t’aime “ à nous aussi, et ce le plus souvent possible !!!

Lien contenant plusieurs liens à tout ce que j’ai publié d’elle, dont le premier donne à plein de films, audios, textes-vidéo et textes, puis à des nouvelles de Francine :

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com/2011/01/03/module-liste-avec-la-fille-du-oui-a-jesus-francine-beriault/

Sylvie qui se veut amie de Jésus !!!

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Message de Marie notre Maman du Ciel donné par Robert Brasseur !!!

            Mardi le 27 novembre 2012  2.45 a.m.

« Mon fils, Je Suis Celle qui vous console!

Je Suis une Mère qui bénit tous Ses enfants, peu importe leur religion. Je les aime tous sans exception. Je désire te dire jusqu’à quel point Nous sommes près de Nos enfants.  Dieu le Père peut protéger Ses enfants de tout le mal qui existe dans ce monde si cruel… mais beaucoup ne le réalisent même pas!

Présentement, vous êtes dans le luxe et le confort; sachez que Dieu le permet mais bientôt beaucoup perdront ce qui leur est cher car vous aurez à subir des tremblements de terre qui seront causés par le Malin.

Moi, votre Mère, Je vous dis : PRIEZ! et ne craignez pas! car Dieu protégera ceux qui seront unis au Ciel par la prière. Mais,  pour ceux qui ne prieront pas, ceux-là seront envahis par le Mal.

Mais vous chers petits qui priez,  priez spécialement pour le repos de leur âme car ils auront à souffrir beaucoup! Mais à cause de chacune de vos prières ils recevront la grâce d’être sauvés.

Mes enfants, Je ne suis pas ici pour vous éprouver mais bien pour vous rassurer et vous préparer pour ce Grand Jour qui sera celui de Mon Fils Jésus.  Ce Jour est très proche, mais avant que cela n’arrive,  il y aura  la Purification de vos âmes. Déjà beaucoup de signes l’annoncent! C’est pour cette raison que tous et chacun doivent être en état de grâce.

 

Priez chers petits… pendant que vous le pouvez! »

Marie, votre Mère

r/b

 »Peu importe leur religion, Je les aime tous »

Robert

Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Jésus nous demande d’aimer les pécheurs !!!

Bonjour à tous, voici qu’une amie a publié un partie d’un message qu’elle a ciblé, et dont que je vous l’offre moi aussi, car il fait partie de la messagère principale dont je publie les messages dans ce site, La Fille du Oui à Jésus. Merci à Myriamir

Clic ou control + clic sur l’image pour voir le film et ou le texte au complet, dont la partie en question est mise en bleu pour faciliter l’impression du message

Voici le bout de texte en question :

… Est-ce que vous m’aimez? (R : Oui.) Êtes-vous sûrs de m’aimer? (R : Oui.) Dites-le-moi avec votre cœur rempli d’amour pour tous les enfants de mon Père, même ceux qui sont en accord avec l’avortement. Êtes-vous prêts à les aimer sans condition? (R : Oui.) Êtes-vous prêts à aimer ceux qui vont voter pour l’euthanasie? Êtes-vous prêts à aimer ceux qui veulent vous imposer la puce?

Mes enfants, Pierre s’est donné pour eux. Les apôtres se sont donnés pour eux. Paul s’est donné pour eux. Les saints se sont donnés pour eux, car ils ont regardé mes plaies, ils ont aimé mes plaies, ils ont adoré leur Dieu, alors que j’acceptais tout. J’acceptais de connaître leurs pensées, leurs regards, leurs écoutes, leurs paroles, leurs actions et leurs sentiments afin d’amener cela à la mort. N’ai-je pas vaincu la mort? N’ai-je pas amené à la mort toute souffrance? Ce sont des enfants qui souffrent, mes enfants, ce sont des enfants qui se noient, ce sont des enfants qui se laissent prendre aux pièges de Satan. Je n’approuve pas le mal, mais j’aime les enfants de mon Père créés par mon Père.

La trahison, mes enfants, je l’ai connue avant vous. Croyez-vous que je n’ai pas aimé Judas? Aimez comme moi j’aime. Présentez votre épaule, prenez-les dans vos bras afin qu’ils puissent ressentir votre ‘je t’aime’. Êtes-vous certains, mes enfants, qu’ils vont dire non à Jésus? Je vais vous redemander encore : êtes-vous prêts à descendre dans l’arène par amour pour eux, vous laisser ridiculiser par amour pour moi? (R : Oui.) Alors, aimez-les. N’aimez pas le péché, mais aimez-les, ce sont vos frères et vos sœurs. Satan ne veut pas que vous les aimiez, Satan ne veut pas que vous ayez de la compassion pour eux. Satan veut vous maintenir les yeux fixés sur eux. Une fois que vous avez les yeux fixés sur eux, il se sert de ce qu’il a déposé en vous pour nourrir la haine qu’ils ont contre les lois de Dieu.

Je vous ai dit, enfants d’amour, qu’il n’y a jamais eu une guerre aussi féroce que celle que vous vivez et qu’il n’y en aura plus jamais d’autre, car il a réussi à faire des enfants de Dieu des adversaires : enfants de Dieu contre enfants de Dieu. Soyez vigilants, mes enfants, et priez, priez, car la tentation est grande. Vous vivez votre passion.

M’aimez-vous, mes enfants? (R : Oui.) Ces paroles ont sorti de vous par la puissance du Saint-Esprit. Vous les avez entendues afin que vous puissiez guérir et être libérés, car cela était si lourd sur vous. Donnez tout cela à Dieu. Gardez votre paix. Marchons ensemble dans la paix, dans la joie et dans l’amour pour la plus grande Gloire de mon Père.

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Dieu nous amène toujours là où nous, on n’est pas tout à fait capables d’aller : cet amour parfait. On a un petit bout de chemin encore à faire ensemble, mais on va le faire, on va s’accomplir, on va être ensemble de par le monde. Qu’on soit ici au Canada ou qu’on soit au Venezuela, qu’on soit en Belgique, en Autriche, en France, en Angleterre, partout on vit la même chose : on attaque Jésus de différentes façons.

Nous, au Canada, on se sert de notre manque de foi; à d’autres endroits, on va se servir de la situation sociale. Satan sait, lui, comment se servir de nos faiblesses, et ce n’est qu’un jeu entre ses griffes. Mais Dieu nous montre, il nous montre qu’avec l’amour, on peut passer à travers de tout cela. Partout où l’on va, Dieu parle de l’amour. Qu’importe les personnes qu’on rencontre, ce qu’elles ont à vivre, il y a toujours une solution à cela, et c’est Dieu qui nous la donne dans l’amour.

Depuis le début de 2010, Maman Marie nous a donné quelque chose de merveilleux : un manteau d’amour fait avec les cœurs de tous les enfants de Dieu. Peut-on imaginer une mère qui fait un manteau avec des cœurs de chair? …

Lien au film complet : 2010-05-21 Plantagenet On Français English

Lien à tous ce que j’ai publié d’elle : La Fille du Oui à Jésus

Sylvie qui se veut amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com