À gauche de ce site : billets de blog. À droite, toujours visible : menu du site ainsi qu"images-liens. Prophètes, messages présentés. Bonne rencontre avec le Ciel, que le Seigneur vous guide

Bonjour à tous, voici le neuvième messages de Dieu que l’on a à chaque vendredi, un petit rappel pour vous dire qu’il est sur le site de la Fille du Oui à tous les vendredi au http://lafilleajesus.org, à Enseignements à lire et 2012

Paroles de Dieu antérieurs en audios, vidéos et ou textes que j’ai réunit à ce lien :

Paroles du Ciel par La Fille du Oui à Jésus !!!

 

La vie pour un monde de vie

2012-10-07

Je me suis donné par amour et vous, mes enfants, donnez-vous par amour. Je vous le demande. Oubliez-vous par amour. Ne pensez pas à vous, mais aimez vous donner. Comment consolider oublier et se donner? Lorsqu’on s’oublie, on apprend à faire confiance en Dieu, en Marie, la Mère de Dieu. On devient un enfant de Dieu en ne voulant faire que la Volonté de Dieu. Tout devient le présent : le passé appartient à Celui qui a tout pris et amené à la mort, et le présent est devant Dieu; c’est à cet instant que tout est devant soi. Vous faites confiance en Celui qui est tout pour vous, vous devenez des enfants ne voulant que plaire à Celui qui vous aime. Marie est celle qui a tout accepté. Sa pureté devient pour vous une force que rien n’arrête. Vous êtes prêts à tout faire pour lui plaire, sachant qu’elle est l’Enfant de Dieu comme vous êtes enfants de Dieu. Par elle vous avancez, par elle vous allez au Fils.

Tout est vrai, tout est possible à l’enfant qui accepte d’être simple et pur. Les sacrements sont pour l’enfant un chemin facile à prendre. L’enfant sait qu’il peut s’appuyer sur ce qu’on lui a montré. Il lâche prise : il apprend à faire confiance en l’Église fondée par Jésus, le Christ, le Sauveur du monde. Il est en l’Église. Il ne se donne pas aux hommes, il se donne à Jésus. C’est Jésus son Dieu, son Maître, pas les hommes.

Les prêtres sont des hommes qui doivent obéir à Dieu, comme tous les hommes en l’Église. Tout homme doit obéir à Dieu en sa chair. L’âme seule est élevée à un haut degré d’amour pour Dieu. C’est par la grâce que tout homme est amené à demeurer chaste et pur en sa chair. Là est l’amour de l’homme prêtre pour Dieu. Il accepte de se donner par amour, à s’oublier par amour, et à être humble comme Marie pour atteindre le degré de l’obéissance afin de naître en le Christ. Marie a porté le Sauveur du monde. Elle est la seule qui peut faire de l’homme, qui s’oublie et se donne à Dieu, un prêtre. Elle est la Mère de chaque prêtre qui veut être comme le Christ par le sacrement de l’Ordre.

On ne devient prêtre que par l’amour du Christ, et Marie est la Mère du Christ, le Fils du Dieu vivant. Le prêtre est père pour chaque enfant de Dieu. Il se met responsable de chaque enfant, ne voulant que son bonheur : celui de vivre dans le royaume de Dieu. Le prêtre se donne à chaque instant, car sa vie est en le Christ. Il est mort en l’Amour, il vit par le Souffle de l’Esprit. Il est pur et vrai par la Volonté de Dieu le Père, car Dieu veille sur lui : il lui accorde sa lumière afin qu’il demeure éveillé puisqu’il est le gardien des âmes. Le prêtre est saint par son sacerdoce et saint en sa chair par son acte de foi. Sa vie consacrée est voulue par Dieu pour sa Gloire.

Dieu le Père a tout donné à son Fils. En tout l’homme doit se conformer à l’exemple du Fils de Dieu. Il est venu sur la terre pour montrer aux hommes comment aimer Dieu le Père, il est aussi venu pour montrer aux enfants de Dieu comment prier Dieu le Père, afin d’obtenir des grâces pour bien vivre les lois de Dieu données à Moïse. C’est en aimant ses frères, en aimant ses sœurs plus que tout, plus que les biens matériels, se pencher sur le pauvre plus que sur les riches pour obtenir de Dieu le Père les biens de chaque jour, afin de toujours vivre dans le bien qui est la source du bonheur. Rien n’est plus valorisant pour l’enfant de Dieu que de se donner par amour au prochain.

Les purs, les vrais dévots se sont consacrés par amour à Celui qui Est. Ils sont des enfants de Dieu, ne cherchant autre que de plaire à Celui qui est mort sur la Croix. Ils sont purs en leur âme et en leur chair, car leur chair ne leur appartient plus. Ils ont donné leur vie d’homme et de femme à Dieu. Femmes et hommes sont des âmes qui s’ouvrent à la vie monastique, ne faisant qu’un en tout pour tous. Ils apprennent à ne plus vouloir être, mais à être : leur présent est l’amour sans condition. Ils sont purs en leurs sentiments, ils ne cherchent plus à connaître l’amour, ils sont morts en le Christ. Tout devient le présent en pur consentement : «J’aime Jésus, le Fils de Dieu le Père, et par la puissance du Saint-Esprit je vis en le Christ, par le Christ, et je sais que le Dieu de mes pères est l’Amour. Je ne compte plus, Dieu compte plus que tout. Mon amour est à la source de son Cœur qui aime tous les enfants de Dieu». Les consacrés aiment les enfants de Dieu; c’est là qu’ils vont puiser leur amour pour connaître l’amour de la Croix : vivre d’amour jusqu’au retour du Christ en Gloire. Voilà la vraie vie en Dieu.

La mère de famille qui se donne à ses enfants voit sa vie fructueuse. Elle est riche de grâces, ce qui la rend belle et sainte devant la beauté de Marie. Et sa virginité n’est point tarie par l’amour dans le mariage, elle demeure pure par ses actes d’amour qui se donnent sans cesse pour ceux qu’elle aime. Elle est femme, elle est vraie dans sa chair. Elle connaît sa demeure puisqu’elle est dans sa vie : sa vie d’Ève. Sa postérité s’étend d’âge en âge. On se rappelle d’elle : jeune et belle, car elle est toujours dans sa beauté. Rien ne ternit sa jeunesse. Ses jours sont dans ses valeurs, car tout ce qu’elle touche porte ses fruits. Dieu la bénit : elle est féconde en toute chose.

L’homme est bon, l’homme est fort, car, devant Dieu, il apprend à être lui-même pour les siens. Il aime son épouse comme il s’aime en Dieu. Il lui donne de l’amour qui est en lui, par Dieu. Il s’oublie afin de témoigner son amour à la beauté de Dieu, son épouse, sa place auprès de lui. Il est digne de sa paternité. Il est pur en l’esprit, car il se sait être lui-même par amour pour Dieu. Devant ceux qu’il aime, il veut être un exemple de bonté. C’est l’amour, c’est le Christ qui le rend père, car tout passe par le Fils qui reçoit tout du Père. Il est père, car Dieu l’a choisi pour être le père de ses enfants. Il est lui-même l’enfant du Père qui reçoit tout pour être un enfant digne de son amour filial sur la terre comme au Ciel. Son prochain est pour lui une source de vie qui l’amène toujours plus loin, afin de bâtir un royaume sur la terre, par amour pour Dieu devant la face du monde.

Leurs enfants sont dignes d’être appelés génération bénite, prospérité féconde. Tous les petits, jeunes, adolescents et jeunes adultes, sont le sel de la terre. En eux germent les semences qui fleuriront pour donner aux hommes et aux femmes tout le bonheur qu’ils veulent connaître. Plus ils sont nombreux, plus la source de paix, de joie et d’amour coule en abondance. Les fleuves abondent de poissons et le miel coule, et il n’y a point de famine. La terre donne ses récoltes, tout est dans l’abondance. La pureté est la fleur de leur âme. Sur leur visage, on peut voir leur pureté. Ils s’aiment et ils aiment. Rien ne leur fait faux bond. Ils ont confiance en Dieu puisqu’on les aime tels ils sont. Ils sont les petits de Dieu. Ils aiment aller à Dieu, car sa Parole est nourrissante de vérité et de chaleur. Ils connaissent l’amour, le vrai amour. Ils sont les bénis de Dieu pour tout homme et femme : la manne de Dieu pour tous les enfants de Dieu.

Ceux qui se donnent au prochain par amour, sans passer par le mariage, sans passer par l’Ordre, qui demeurent dans le célibat, sont purs en pensée. Ils sont des modèles de fidélité aux mariages célestes. Ils savent s’oublier par amour, sans demander aux autres en retour. Tout est gratuit en pensées, en gestes et en sentiments. Ils sont ouverts à tous les enfants de Dieu. Ils se donnent par amour, ils s’ouvrent aux grâces, et Dieu les comble. Le soir, ils se couchent sans se demander où est leur place dans la société, ils se savent être de Dieu, bénis de Dieu. Ils sont vrais, ils sont purs, ils sont des disciples toujours prêts à vaincre le présent en se mettant à la disposition de ceux qui ont besoin d’aide. L’amour pour eux est toujours au rendez-vous : «Oui, Dieu, tout pour l’amour». Leur amour est le vrai, celui qui ne s’arrête jamais. Ils sèment l’amour là où ils se trouvent. Leur abondance vient de leur don de se donner comme Joseph s’est donné. Il a été jusqu’à renoncer au célibat, tout en demeurant dans sa pureté, pour être père putatif du Fils de Dieu. Tout célibataire : homme ou femme sait se reconnaître en Marie, la pure Vierge choisie pour être la Mère du Sauveur et, en Joseph, l’humble homme qui a vécu sur la terre dans le silence de sa joie d’être choisi pour être le père du Fils du Dieu vivant. Que chaque homme et chaque femme puissent vivre dans le don de leur vie, par amour pour Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit.

Les enfants de Dieu sont vrais en tout, point de peur, point de tristesse. Ils sont amour, joie pour le prochain devant la face de Dieu. Amen, je vous le dis : qui s’aime devant Dieu se donne déjà de l’amour et qui sait vivre au quotidien reçoit son pain à chaque jour. Ainsi, tout être vrai et pur est prêt pour un monde d’amour. Amen.

Je vous aime, moi, votre Saint des saints

Lien pour les Paroles de Dieu, version Word pour impressions faciles

P.S. Parfois quand un lien ne marche pas, on fait Control + Clic

Amen Alléluia !!! Merci Seigneur de nous apprendre l’amour, la vraie vie en Dieu !!!

Lien contenant plusieurs liens à tout ce que j’ai publié d’elle, dont le premier donne à plein de films, audios, textes-vidéo et textes, puis à des nouvelles de Francine :

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com/2011/01/03/module-liste-avec-la-fille-du-oui-a-jesus-francine-beriault/

Sylvie qui se veut amie de Jésus !!!

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

http://sylvieamiedejesus.wordpress.com

Commentaires sur: "“La vie pour un monde de vie” par la Fille du Oui à Jésus, le 9 des 11 attendus !!!" (1)

  1. Marie Anne a dit:

    Amour Amour, si les personnes disaient ce mot avec le grand AMOUR, l’Amour comme notre Seigneur nous donne et dit ce mot, le monde serait meilleur. Quand on prononce ce mot, on doit faire ce que ce mot signifie et non pas en le banalisant.
    Les couples, les amis et autres. Disons ce mot avec toute l’imortance qu’il contien : »AMOUR »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :