À gauche de ce site : billets de blog. À droite, toujours visible : menu du site ainsi qu"images-liens. Prophètes, messages présentés. Bonne rencontre avec le Ciel, que le Seigneur vous guide

Voici la nouvelle de ce qui se passe :

Par Radio-Canada, http://www.radio-canada.ca, Mis à jour le: 11 février 2011 05:48

Droits de la personne – Plus de prière au conseil municipal de Saguenay

Droits de la personne - Plus de prière au conseil municipal de Saguenay

Le Tribunal des droits de la personne ordonne à la Ville de Saguenay et au maire Jean Tremblay de cesser de réciter la prière aux séances du conseil municipal et de retirer tous les symboles religieux des salles où se tiennent les assemblées publiques.

Dans sa décision rendue vendredi, le tribunal affirme que la Ville a porté atteinte au droit à la liberté de conscience et de religion du plaignant, Alain Simoneau.

Il condamne Saguenay et son maire, Jean Tremblay, à verser 30 000 $ à M. Simoneau à titre de dommages punitifs et moraux. La Ville devra aussi payer les frais d’experts, qui s’élèvent à 3500 $. Le plaignant réclamait 150 000 $.

L’avocat du Mouvement laïque du Québec, Luc Alarie, applaudit le jugement. « Ce jugement-là retient la même interprétation que le tribunal avait donnée dans le dossier de Laval. Et ce qui est particulièrement important, c’est qu’il affirme le caractère de neutralité des institutions publiques », affirme-t-il.

De son côté, la présidente du Mouvement laïque québécois, Marie-Michèle Poisson, apprécie la portée de la décision. « C’est la première fois qu’un juge se prononce sur la présence d’objets religieux, dit-elle. Ça pourrait avoir des répercussions jusqu’à l’Assemblée nationale où le crucifix qui y trône est très controversé. »

La poursuite avait été intentée par Alain Simoneau et le Mouvement laïque du Québec.

Dans un communiqué publié vendredi, le maire Jean Tremblay s’est dit profondément déçu et étonné de la décision du Tribunal des droits de la personne. Il indique qu’il désire s’accorder un moment de réflexion avant de réagir publiquement. M. Tremblay prévoir rencontrer la presse au cours des prochains jours.

Neuf jours de procès

Le procès, qui a duré neuf jours, s’est amorcé en mars 2009. La juge Michèle Pauzé avait mis l’affaire en délibéré il y a près d’un an, le 26 février 2010.

Lors des audiences, l’avocate de la Ville de Saguenay, Isabelle Racine, avait attaqué la crédibilité d’Yves Simoneau et du Mouvement laïque québécois. Elle avait notamment affirmé que le témoignage d’Alain Simoneau devant le tribunal était truffé d’erreurs, d’oublis et de faussetés.

Me Racine avait aussi décrit le Mouvement laïque comme un groupe d’activistes intolérants qui ne cherche qu’à imposer l’athéisme sans concession.

À la fin du procès, le maire Jean Tremblay avait tenu une conférence de presse où il avait mentionné qu’il porterait la décision du Tribunal des droits de la personne en appel.

D’autres jugements défavorables

En septembre 2006, Laval avait dû abandonner la pratique de la prière après un premier jugement rendu à cet effet par le Tribunal des droits de la personne. La Commission des droits de la personne avait d’abord interdit ce rituel dans une décision rendue en 2004. Le maire Gilles Vaillancourt refusait cependant d’abolir cette pratique et avait amené la cause devant le tribunal.

En décembre 2009, la Commission des droits de la personne a également rendu une décision semblable aux précédentes concernant la prière à l’hôtel de ville de Trois-Rivières. La prière n’a toutefois pas été abolie.

J’ai (Sylvie) retenu 2 messages du Ciel à ce sujet des lois d’hommes, donnés par la Fille du Oui à Jésus, je vous les met ici dont voici le lien de celui du 2 novembre 2010, au bout de 6 minutes :

Marie nous parle des lois des hommes

Et le lien de celui de juillet 2005 :

Les lois d’hommes et les révoltes que cela cause

Un ami Léonard m’en a fait part, merci, je vous colle sa demande :

Bonjour,

Mauvaise nouvelle : Le tribunal des droits de la personne, au Québec, ordonne au maire Jean Tremblay et à la ville de Saguenay de cesser la prière et d’enlever le crucifix et le Sacré-Coeur à l’hôtel de ville.

Il faut prier pour le maire (qui ira sûrement en appel).

Pour votre info : http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2011/02/11/004-priere-saguenay-jugement.shtml

In Christo !

Léonard

Sylvie amie de Jésus

https://lecielappellelaterreouioui.wordpress.com

Publicités

Commentaires sur: "Un homme, une région qui a besoin de nos prières afin que Dieu fasse éclater sa toute puissance !!!" (1)

  1. sylvieamiedejesus a dit:

    Voici un commentaire pour ce billet, qui avait été placé au mauvais endroit:

    Annick Vanier – Il y a 14 heures au 18 fevrier 2011 à 08h26

    J’ai signé la pétition et je vais aussi donné un petit don pour aider le maire Jean Tremblay à payer les frais juridiques. Voici le numéro de téléphone sans frais pour faire un don : 1-855-253-8477 poste 1010 et le numéro pour les résidents de Saguenay : 418-698-3330. Voici aussi l’adresse postal pour faire un don par chèque :

    201, rue Racine Est,
    C.P. 129
    Saguenay (Québec)
    G7H 5B8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :